Retour sur terre de 3 occupants de l’ISS

Retour sur terre de 3 occupants de l’ISS

Retour sur terre ce matin du 14 décembre du Soyouz MS-05 après 139 jours dans l’espace et de ses passagers Randy BRESNIK, Serguei RYAZANSKIY et Paolo NESPOLI. Partis en Juillet ces 3 astronautes ont participé à de nombreuses expériences et sorties spatiales. Le module de rentrée du vaisseau russe a atterri dans la neige du Kazakhstan à 9 h 37 (heure de Paris) Il faisait -15°C, le bouclier thermique avait résisté quelques minutes auparavant aux 1600° lors du retour dans l’atmosphère. Prochain départ dimanche 17 décembre de Baïkonour pour l’ISS de Anton SHKAPLEROV, Scott TINGLE et Norishege KANAI à bord du Soyouz MS-07.
Les satellites Galileo 19-22 lancés avec succès

Les satellites Galileo 19-22 lancés avec succès

L’Europe compte désormais quatre satellites de navigation Galileo supplémentaires, mis en orbite par une Ariane 5. Il suffit donc d’un seul autre lancement pour que la constellation Galileo soit complète et puisse fournir une couverture mondiale. Le 12 décembre à 19 h36 Ariane 5 a procédé au lancement de ces 4 Satellites de géolocalisation Galileo. 3h 35 après le lancement les satellites étaient sur orbite à 22 900kms.  
Les débris spatiaux

Les débris spatiaux

8000 tonnes de débris errent dans l’espace: des morceaux de fusée, des satellites en fin de vie ou des fragments d’équipement – une pollution spatiale surveillée depuis la Terre. 29 000 objets de plus de 10cm ont ainsi été recensés. Les débris, plus petits, se compteraient, eux, en dizaines de millions, de quoi démultiplier le risque de collisions. « Ce qu’il faut bien comprendre, c’est que même un petit débris – en raison de la vitesse à laquelle il progresse dans l’espace – peut faire exploser un satellite actif par exemple et cette explosion va générer un nouveau nuage de débris. Donc tous...
De retour des NEA

De retour des NEA

Du 28 au 30 septembre avait lieu les NEA (nuits étoilées d’Auvergne) organisées par le CARA à Châtel-Guyon. Cet événement...